French Applicants 2015-2016


marius555

C'est une bonne idée de faire des traductions assermentées dès le début: 1 exemplaire LSAC et un autre pour le barreau de NY. Peut etre que ça rassure les facs, je ne sais pas

C'est une bonne idée de faire des traductions assermentées dès le début: 1 exemplaire LSAC et un autre pour le barreau de NY. Peut etre que ça rassure les facs, je ne sais pas
quote
foody.law

Hello !

J'en suis à 15 jours des écrits du barreau donc j'ai laissé un peu tomber les traductions ces derniers temps.

Néanmoins, je suis à la recherche d'un conseil concernant les traductions assermentées. Assas refusant les traductions faites par les étudiants, je suis obligée de recourir à une agence de traduction... J'ai reçu un premier devis ce matin : 400 euros pour 8 documents. Ca fait mal.

Si des personnes ont des "agences" à me conseiller qui prend moins de 50 euros le document, je suis preneuse.

Hello !

J'en suis à 15 jours des écrits du barreau donc j'ai laissé un peu tomber les traductions ces derniers temps.

Néanmoins, je suis à la recherche d'un conseil concernant les traductions assermentées. Assas refusant les traductions faites par les étudiants, je suis obligée de recourir à une agence de traduction... J'ai reçu un premier devis ce matin : 400 euros pour 8 documents. Ca fait mal.

Si des personnes ont des "agences" à me conseiller qui prend moins de 50 euros le document, je suis preneuse.

quote
marius555

Assas refuse d'envoyer au LSAC des traductions faites par les étudiants ? C'est absurde, puisque ça n'engage en aucune façon l'université.

Pour rappel, les règles du LSAC sont les suivantes : "If you have records from education completed outside of the United States [...] English translations do not need to be certified, may be completed by you, and may be sent separately from the transcript if necessary."

http://www.lsac.org/llm/application-process/requesting-transcripts

Pour les transcripts, il est expressément requis qu'ils soient envoyés par l'université. Aucune précision n'est ajoutée concernant les traductions à part qu'elles peuvent être "sent separately".

Tu devrais donc pouvoir les envoyer par toi-même, après avoir fait envoyer les originaux par Assas. Dans le doute, tu peux même envoyer un mail au LSAC pour leur demander.

Pour la traduction assermentée, une méthode qui fonctionne est de prendre la liste des traducteurs assermentés du ressort de ta cour d'appel et d'en contacter 3 ou 4. Ils ne sont pas nécessairement si chers que ça.

Assas refuse d'envoyer au LSAC des traductions faites par les étudiants ? C'est absurde, puisque ça n'engage en aucune façon l'université.

Pour rappel, les règles du LSAC sont les suivantes : "If you have records from education completed outside of the United States [...] English translations do not need to be certified, may be completed by you, and may be sent separately from the transcript if necessary."

http://www.lsac.org/llm/application-process/requesting-transcripts

Pour les transcripts, il est expressément requis qu'ils soient envoyés par l'université. Aucune précision n'est ajoutée concernant les traductions à part qu'elles peuvent être "sent separately".

Tu devrais donc pouvoir les envoyer par toi-même, après avoir fait envoyer les originaux par Assas. Dans le doute, tu peux même envoyer un mail au LSAC pour leur demander.

Pour la traduction assermentée, une méthode qui fonctionne est de prendre la liste des traducteurs assermentés du ressort de ta cour d'appel et d'en contacter 3 ou 4. Ils ne sont pas nécessairement si chers que ça.
quote
foody.law

Assas refuse que les étudiants traduisent les diplômes et relevés de notes. Je ne sais pas pourquoi. Apparemment c'est assez récent.
Je vais quand même essayer de le négocier avec la scolarité. J'ai pas envie de débourser de l'argent pour un truc que je peux faire toute seule...

J'ai eu la même idée concernant les traducteurs assermentés de la CA de Paris : en 1 mois un seul a répondu (le fameux devis à 400 euros!!! ce que je trouve un peu abusé dans ce devis, c'est qu'on me demande autant pour un diplôme que pour un document me décernant un prix qui ne comporte que 3 lignes... ). Je vais relancer les 4 autres.

Rien à voir mais en te lisant, tu me fais douter sur un point : je peux envoyer mon diplôme/relevé de notes en français + la traduction sans passer par la fac ? Ou la fac doit forcément envoyer la version originale ?

Assas refuse que les étudiants traduisent les diplômes et relevés de notes. Je ne sais pas pourquoi. Apparemment c'est assez récent.
Je vais quand même essayer de le négocier avec la scolarité. J'ai pas envie de débourser de l'argent pour un truc que je peux faire toute seule...

J'ai eu la même idée concernant les traducteurs assermentés de la CA de Paris : en 1 mois un seul a répondu (le fameux devis à 400 euros!!! ce que je trouve un peu abusé dans ce devis, c'est qu'on me demande autant pour un diplôme que pour un document me décernant un prix qui ne comporte que 3 lignes... ). Je vais relancer les 4 autres.

Rien à voir mais en te lisant, tu me fais douter sur un point : je peux envoyer mon diplôme/relevé de notes en français + la traduction sans passer par la fac ? Ou la fac doit forcément envoyer la version originale ?
quote
AbbyS

D'après le "requesting transcripts", je comprends qu'il faut une copie certifiée conforme si tu n'as qu'un exemplaire original. Par contre je ne comprends pas la partie "but it must be certified by the issuing institution as a true and correct copy of the original. The official stamp/seal of the institution must be placed over the sealed flap of the envelope."

Si j'ai une traduction assermentée, il faut que l'enveloppe soit fermée par le traducteur avec le caché dessus ?

J'ai également lu que LSAC refusait les traductions qui ne lui était pas adressée directement par "l'institution".

Merci.

D'après le "requesting transcripts", je comprends qu'il faut une copie certifiée conforme si tu n'as qu'un exemplaire original. Par contre je ne comprends pas la partie "but it must be certified by the issuing institution as a true and correct copy of the original. The official stamp/seal of the institution must be placed over the sealed flap of the envelope."

Si j'ai une traduction assermentée, il faut que l'enveloppe soit fermée par le traducteur avec le caché dessus ?

J'ai également lu que LSAC refusait les traductions qui ne lui était pas adressée directement par "l'institution".

Merci.


quote
Benoit1985

Je sais pas trop quoi repondre concernant la certification des documents, mais a mon avis la fac sera quoi faire concernant la preparation de copies conformes de tes releves de note et diplomes (enfin j'espere!)....

Je me tate a envoyer un mail au LSAC car je trouve qu'une petite clarification concernant les traductions ne serait pas de trop. En effet, dans la partie FAQ du site, je viens de lire ce qui suit: "For those educated outside of the US and its territories, we require an official transcript in the NATIVE LANGUAGE to be sent to us directly from the issuing institution. Only the English translation may come from the candidate."

Par consequent, il semblerait que non seulement on peut faire nous meme nos traductions (meme si c'est utile pour la suite d'avoir des traductions assermentees) mais qu'on peut aussi les envoyer i.e sans passer par les "institutions". Apres, si certaines facs s'opposent a ce procede, je pense qu'il est difficile de passer outre....En tout cas, on dirait que l'envoi des traductions est moins strict que l'envoi des releves de notes et diplomes en langue originale!

Je sais pas trop quoi repondre concernant la certification des documents, mais a mon avis la fac sera quoi faire concernant la preparation de copies conformes de tes releves de note et diplomes (enfin j'espere!)....

Je me tate a envoyer un mail au LSAC car je trouve qu'une petite clarification concernant les traductions ne serait pas de trop. En effet, dans la partie FAQ du site, je viens de lire ce qui suit: "For those educated outside of the US and its territories, we require an official transcript in the NATIVE LANGUAGE to be sent to us directly from the issuing institution. Only the English translation may come from the candidate."

Par consequent, il semblerait que non seulement on peut faire nous meme nos traductions (meme si c'est utile pour la suite d'avoir des traductions assermentees) mais qu'on peut aussi les envoyer i.e sans passer par les "institutions". Apres, si certaines facs s'opposent a ce procede, je pense qu'il est difficile de passer outre....En tout cas, on dirait que l'envoi des traductions est moins strict que l'envoi des releves de notes et diplomes en langue originale!
quote
AbbyS

Dans le requesting transcript, tu as ça :
If an international institution issues only one "original" to the student, then LSAC will accept a certified copy of the transcript, but it must be certified by the issuing institution as a true and correct copy of the original. The official stamp/seal of the institution must be placed over the sealed flap of the envelope.

Parce qu'un official transcript est un original des relevés de note. Or nous n'en avons qu'un d'original. Donc il faudrait le tampon de la fac sur les copies de relevés de notes certifiant conforme les copies et que le tout soit envoyé avec le cachet.

Lorsque tu passes par un traducteur assermenté, il te met le cachet "copie certifiée conforme" sur ton document français et il te file ta traduction en même temps, qu'elle soit assermentée ou non.

Donc on pourrait traduire nos diplômes comme ça et envoyer les traductions mais il faudrait quand même la certification de la fac avec l'enveloppe cachetée à transmettre à LSAC.

Ca reste très flou...

Dans le requesting transcript, tu as ça :
If an international institution issues only one "original" to the student, then LSAC will accept a certified copy of the transcript, but it must be certified by the issuing institution as a true and correct copy of the original. The official stamp/seal of the institution must be placed over the sealed flap of the envelope.

Parce qu'un official transcript est un original des relevés de note. Or nous n'en avons qu'un d'original. Donc il faudrait le tampon de la fac sur les copies de relevés de notes certifiant conforme les copies et que le tout soit envoyé avec le cachet.

Lorsque tu passes par un traducteur assermenté, il te met le cachet "copie certifiée conforme" sur ton document français et il te file ta traduction en même temps, qu'elle soit assermentée ou non.

Donc on pourrait traduire nos diplômes comme ça et envoyer les traductions mais il faudrait quand même la certification de la fac avec l'enveloppe cachetée à transmettre à LSAC.

Ca reste très flou...

quote
marius555

Tous les diplomes et relevé de notes en français, originaux ou copies conformes, doivent etre envoyés par la fac. Seule la fac peut les envoyer: ni le traducteur, ni létudiant.

Les traductions peuvent être envoyées soit par la fac, soit par létudiant lui-même.

@foody.law
Si Assas refuse que les étudiants traduisent les diplomes et les relevés de notes, tu peux leur demander denvoyer simplement les copies conformes en français. Je ne vois pas pourquoi ils refuseraient d'envoyer des documents en français sans traduction (et ils n'ont pas le droit d'ailleurs).

@AbbyS
Lenvoi par la fac des copies conformes que tu auras faites (à la mairie) correspond à la certification dune copie par la fac. En general la fac ajoute son tampon sur la copie conforme. La fac ajoute son tampon sur lenveloppe, ils ont lhabitude.

Tous les diplomes et relevé de notes en français, originaux ou copies conformes, doivent etre envoyés par la fac. Seule la fac peut les envoyer: ni le traducteur, ni l’étudiant.

Les traductions peuvent être envoyées soit par la fac, soit par l’étudiant lui-même.

@foody.law
Si Assas refuse que les étudiants traduisent les diplomes et les relevés de notes, tu peux leur demander d’envoyer simplement les copies conformes en français. Je ne vois pas pourquoi ils refuseraient d'envoyer des documents en français sans traduction (et ils n'ont pas le droit d'ailleurs).

@AbbyS
L’envoi par la fac des copies conformes que tu auras faites (à la mairie) correspond à la certification d’une copie par la fac. En general la fac ajoute son tampon sur la copie conforme. La fac ajoute son tampon sur l’enveloppe, ils ont l’habitude.
quote
foody.law

Je suis allée faire un tour des scolarités aujourd'hui à Assas et Sorbonne (j'ai un second M2 à sorbonne).

Assas me confirme que je n'ai pas le droit de traduire moi-même mes relevés de notes et diplômes. La raison est la suivante : ils ne font pas confiance aux étudiants pour traduire correctement ces documents. Les secrétaires de la scolarité ne sont pas à même de vérifier l'exactitude des traductions également. Le bureau 'action internationale" qui s'occupe des échanges LLM a confirmé ce point : ils demandent aux étudiants de faire traduire ces documents par des organismes . La fac ne propose pas ce service.

Après avoir reçu un second devis tout aussi élevé (50 euros le document est clairement exagéré), une personne m'a conseillé de contacter des profs d'anglais qui font souvent des traductions pour arrondir les fins de mois.

Quant à Sorbonne, je suis tombée sur trois secrétaires qui m'ont gentiment répondu "j'en sais rien". Dans le doute, je vais traduire le diplôme et le relevé de Paris 1.

Je suis allée faire un tour des scolarités aujourd'hui à Assas et Sorbonne (j'ai un second M2 à sorbonne).

Assas me confirme que je n'ai pas le droit de traduire moi-même mes relevés de notes et diplômes. La raison est la suivante : ils ne font pas confiance aux étudiants pour traduire correctement ces documents. Les secrétaires de la scolarité ne sont pas à même de vérifier l'exactitude des traductions également. Le bureau 'action internationale" qui s'occupe des échanges LLM a confirmé ce point : ils demandent aux étudiants de faire traduire ces documents par des organismes . La fac ne propose pas ce service.

Après avoir reçu un second devis tout aussi élevé (50 euros le document est clairement exagéré), une personne m'a conseillé de contacter des profs d'anglais qui font souvent des traductions pour arrondir les fins de mois.

Quant à Sorbonne, je suis tombée sur trois secrétaires qui m'ont gentiment répondu "j'en sais rien". Dans le doute, je vais traduire le diplôme et le relevé de Paris 1.


quote
AbbyS

Merci Marius. La mairie m'a effectivement fait ça très rapidement.

Je pense donc faire une traduction non assermentée par un organisme et la fac enverra le tout avec mes diplômes et relevés de note certifiés conformes.

Merci Marius. La mairie m'a effectivement fait ça très rapidement.

Je pense donc faire une traduction non assermentée par un organisme et la fac enverra le tout avec mes diplômes et relevés de note certifiés conformes.

quote

Je suis plutôt étonné qu'aussi peu de gens passe par Weston vu les services qu'ils proposent. De mon côté, j'ai essayé d'économiser pour leurs services tous cet été...Mais je n'arrive pas à déterminer si c'est une arnaque ou pas...

Je suis plutôt étonné qu'aussi peu de gens passe par Weston vu les services qu'ils proposent. De mon côté, j'ai essayé d'économiser pour leurs services tous cet été...Mais je n'arrive pas à déterminer si c'est une arnaque ou pas...
quote
grid1663

Bonjour,

un français qui serait concerne par un de ces deux cas:
- application to an LLM sans M1 de droit (mais cursus IEP 5 ans + Licence en droit)?
- part-time application with full-time work in the US?

Merci :)

Bonjour,

un français qui serait concerne par un de ces deux cas:
- application to an LLM sans M1 de droit (mais cursus IEP 5 ans + Licence en droit)?
- part-time application with full-time work in the US?

Merci :)
quote
marius555

Bonsoir,

Pour le premier cas, si le Master en IEP est un master en droit (ex. droit économique à SciencesPo Paris), il te permet de passer le Barreau en France, donc tu peux postuler. Si ce n'est pas le cas, il te suffit de prouver que tu as le droit de passer le barreau quand même, peut-être avec une attestation d'un IEJ.

Pour le second cas, je n'en ai aucune idée, mais tu peux envoyer un mail au staff des admissions des programmes qui t'intéressent. Ils sont toujours prêts à donner des informations.

Bonsoir,

Pour le premier cas, si le Master en IEP est un master en droit (ex. droit économique à SciencesPo Paris), il te permet de passer le Barreau en France, donc tu peux postuler. Si ce n'est pas le cas, il te suffit de prouver que tu as le droit de passer le barreau quand même, peut-être avec une attestation d'un IEJ.

Pour le second cas, je n'en ai aucune idée, mais tu peux envoyer un mail au staff des admissions des programmes qui t'intéressent. Ils sont toujours prêts à donner des informations.
quote
grid1663

Bonsoir,

Pour le premier cas, si le Master en IEP est un master en droit (ex. droit économique à SciencesPo Paris), il te permet de passer le Barreau en France, donc tu peux postuler. Si ce n'est pas le cas, il te suffit de prouver que tu as le droit de passer le barreau quand même, peut-être avec une attestation d'un IEJ.

Pour le second cas, je n'en ai aucune idée, mais tu peux envoyer un mail au staff des admissions des programmes qui t'intéressent. Ils sont toujours prêts à donner des informations.


Bonjour et merci grandement pour ta réponse !
Pour le 1er cas es/as-tu été toi meme concerne ? Penses-tu que procéder de la sorte peut m'empêcher de "cure the provision of durational deficiency" et donc de passer le barreau aux USA (NY) suite a un LLM me permettant de "cure the substantial deficiency" mais ne pouvant pas faire les deux a la fois?

<blockquote>Bonsoir,

Pour le premier cas, si le Master en IEP est un master en droit (ex. droit économique à SciencesPo Paris), il te permet de passer le Barreau en France, donc tu peux postuler. Si ce n'est pas le cas, il te suffit de prouver que tu as le droit de passer le barreau quand même, peut-être avec une attestation d'un IEJ.

Pour le second cas, je n'en ai aucune idée, mais tu peux envoyer un mail au staff des admissions des programmes qui t'intéressent. Ils sont toujours prêts à donner des informations. </blockquote>

Bonjour et merci grandement pour ta réponse !
Pour le 1er cas es/as-tu été toi meme concerne ? Penses-tu que procéder de la sorte peut m'empêcher de "cure the provision of durational deficiency" et donc de passer le barreau aux USA (NY) suite a un LLM me permettant de "cure the substantial deficiency" mais ne pouvant pas faire les deux a la fois?
quote
marius555

Bonjour,

Des amis à moi étaient concernés par le premier cas, mais je ne l'étais pas puisque j'ai fais 5 ans de droit.

Procéder comme ça pour la candidature en LL.M. ne présage en rien de l'autorisation à passer le barreau de NY. Tous les ans des étudiants en LLM ont les pires difficultés du monde à pouvoir s'inscrire au Bar Exam en raison des diverses conditions d'accès. Des gens ayant fait 4 ou 5 ans de droit peuvent connaître ces difficultés, comme les IEP / Ecole de commerce.

Je pense que pour le barreau, il y a un facteur chance : parfois ça passe, parfois c'est plus difficile. Tu seras obligé d'indiquer une université dans lequel tu as eu ton first law degree, l'idée étant de renseigner celle du diplôme te permettant de passer le barreau.

Pour la candidature en LLM, le débat n'est pas le même, notamment parce que les staffs des admissions ont des informations précises sur les formations des différents pays.

Bonjour,

Des amis à moi étaient concernés par le premier cas, mais je ne l'étais pas puisque j'ai fais 5 ans de droit.

Procéder comme ça pour la candidature en LL.M. ne présage en rien de l'autorisation à passer le barreau de NY. Tous les ans des étudiants en LLM ont les pires difficultés du monde à pouvoir s'inscrire au Bar Exam en raison des diverses conditions d'accès. Des gens ayant fait 4 ou 5 ans de droit peuvent connaître ces difficultés, comme les IEP / Ecole de commerce.

Je pense que pour le barreau, il y a un facteur chance : parfois ça passe, parfois c'est plus difficile. Tu seras obligé d'indiquer une université dans lequel tu as eu ton first law degree, l'idée étant de renseigner celle du diplôme te permettant de passer le barreau.

Pour la candidature en LLM, le débat n'est pas le même, notamment parce que les staffs des admissions ont des informations précises sur les formations des différents pays.
quote
aslan13

Pas de Weston pour moi non plus ! Je trouve que c'est cher pour ce que c'est, et surtout j'ai envie d'avoir la fierté de pouvoir me dire que j'y suis arrivée toute seule.

Sinon, vous en êtes où niveau TOEFL ? Faut s'y prendre assez tôt, ils ont mis 10 jours à m'envoyer mes résultats, et selon le site LSAC faut compter 15 jours à partir de ce moment pour que ça soit traité de leur côté.

Pas de Weston pour moi non plus ! Je trouve que c'est cher pour ce que c'est, et surtout j'ai envie d'avoir la fierté de pouvoir me dire que j'y suis arrivée toute seule.

Sinon, vous en êtes où niveau TOEFL ? Faut s'y prendre assez tôt, ils ont mis 10 jours à m'envoyer mes résultats, et selon le site LSAC faut compter 15 jours à partir de ce moment pour que ça soit traité de leur côté.
quote

Bonjour à tous, j'ai une question concernant les relevés de notes. Voilà je suis en M1 et j'ai intégré une L3 de droit après deux années de prépa et en consultant les guides pour les inscriptions, j'ai vu que les universités demandaient les originaux. Je me suis rendu compte qu'il me manquait l'original d'un de mes bulletins de deuxième année de prépa. Je suis repassé par mon lycée qui en avait une copie qu'ils ont tamponné de nouveau. Est-ce que ce sera suffisant et a-t-elle valeur d'original ? On voit qu'il s'agit d'une copie avec l'ancien tampon retamponnée. À quel moment cette vérification de l'original entre-t-elle en compte ? Est-ce l'université d'accueil, l'école, un autre organisme ?
D'autre part, j'avais cru que c'était à la fac d'envoyer les relevés de note. Mais comment fait-on lorsqu'on a suivi plusieurs cursus ?
Voilà, merci d'avance.

Bonjour à tous, j'ai une question concernant les relevés de notes. Voilà je suis en M1 et j'ai intégré une L3 de droit après deux années de prépa et en consultant les guides pour les inscriptions, j'ai vu que les universités demandaient les originaux. Je me suis rendu compte qu'il me manquait l'original d'un de mes bulletins de deuxième année de prépa. Je suis repassé par mon lycée qui en avait une copie qu'ils ont tamponné de nouveau. Est-ce que ce sera suffisant et a-t-elle valeur d'original ? On voit qu'il s'agit d'une copie avec l'ancien tampon retamponnée. À quel moment cette vérification de l'original entre-t-elle en compte ? Est-ce l'université d'accueil, l'école, un autre organisme ?
D'autre part, j'avais cru que c'était à la fac d'envoyer les relevés de note. Mais comment fait-on lorsqu'on a suivi plusieurs cursus ?
Voilà, merci d'avance.
quote

Salut Tracker123 !

Comme toi, j'étais dans deux cursus (prépa et fac) et j'ai abandonné l'idée d'envoyer les bulletins de fac + les bulletins de prépa (ma prépa n'avait pas de service de traduction et vu les notes "sévères" que contient mon relevé, j'ai peur que les Américains ne comprennent pas le principe de la CPGE...). Je ne sais pas si tu avais un double cursus comme moi mais pour ma part, je n'ai envoyé que les bulletins de la fac (elle me les a traduite et les a envoyé) et par contre dans les lettres de recommandation de mes profs et mon Personal Statement, c'est indiqué que je suis passé par une classe préparatoire.

Mais à mon avis, si le bulletin, signé, daté, tamponné est envoyé sous scellé avec le transcript form, ils ne vont pas chipoter. Tout ce qui importe à LSAC (l'organisme qui reçoit les bulletins), c'est que les bulletins ne soient pas envoyés par l'lève lui-même à mon avis.

Salut Tracker123 !

Comme toi, j'étais dans deux cursus (prépa et fac) et j'ai abandonné l'idée d'envoyer les bulletins de fac + les bulletins de prépa (ma prépa n'avait pas de service de traduction et vu les notes "sévères" que contient mon relevé, j'ai peur que les Américains ne comprennent pas le principe de la CPGE...). Je ne sais pas si tu avais un double cursus comme moi mais pour ma part, je n'ai envoyé que les bulletins de la fac (elle me les a traduite et les a envoyé) et par contre dans les lettres de recommandation de mes profs et mon Personal Statement, c'est indiqué que je suis passé par une classe préparatoire.

Mais à mon avis, si le bulletin, signé, daté, tamponné est envoyé sous scellé avec le transcript form, ils ne vont pas chipoter. Tout ce qui importe à LSAC (l'organisme qui reçoit les bulletins), c'est que les bulletins ne soient pas envoyés par l'lève lui-même à mon avis.
quote

Bonjour Joshua Joestar ! Merci de ta réponse. J'ai fait une prépa puis j'ai rejoint la licence donc je crois qu'il faut que je leur envoie les bulletins. En revanche ma prépa fournit des " attestations de formation " avec des notes sous forme de lettres, peut-être que je les joindrai au dossier.

Bonjour Joshua Joestar ! Merci de ta réponse. J'ai fait une prépa puis j'ai rejoint la licence donc je crois qu'il faut que je leur envoie les bulletins. En revanche ma prépa fournit des " attestations de formation " avec des notes sous forme de lettres, peut-être que je les joindrai au dossier.
quote

Bonjour à tous,

Je me permets d'ajouter un post à cette conversation, mais je souhaite effectuer un LLM sur 2016-2017 en candidatant dans les mois à venir.

J'ai fait 5 ans de droit, un master 1 droit des affaires, un master 2 droit fiscal des affaires tout cela à Rennes 1, là je suis à l'école des avocats, j'ai fait mon stage PPI chez Lazard et je vais faire mon stage final chez EY dans le service de fiscalité internationale.

J'ai fait traduire mes 14 pièces de dossier en anglais par un traducteur assermenté attaché auprès de la Cour d'Appel de Paris (360 euros FYI), en général ils font des tarifs si vous êtes plusieurs à vouloir faire traduire. Là je me suis mis un peu au TOEFL pendant les cours à l'école des avocats et je le passe d'ici un mois, à ce propos, avez vous eu des retours sur les LLM anglais et le TOEFL ? La LSE m'a confirmé qu'ils l'acceptaient toujours.

J'voulais avoir vos ressentis sur les LLM pas qu'américains d'ailleurs qui ont une formation en business law avec majeure en tax, ou qui ont tout simplement une formation tax/ international taxation.

Bonne journée à tous :)

Bonjour à tous,

Je me permets d'ajouter un post à cette conversation, mais je souhaite effectuer un LLM sur 2016-2017 en candidatant dans les mois à venir.

J'ai fait 5 ans de droit, un master 1 droit des affaires, un master 2 droit fiscal des affaires tout cela à Rennes 1, là je suis à l'école des avocats, j'ai fait mon stage PPI chez Lazard et je vais faire mon stage final chez EY dans le service de fiscalité internationale.

J'ai fait traduire mes 14 pièces de dossier en anglais par un traducteur assermenté attaché auprès de la Cour d'Appel de Paris (360 euros FYI), en général ils font des tarifs si vous êtes plusieurs à vouloir faire traduire. Là je me suis mis un peu au TOEFL pendant les cours à l'école des avocats et je le passe d'ici un mois, à ce propos, avez vous eu des retours sur les LLM anglais et le TOEFL ? La LSE m'a confirmé qu'ils l'acceptaient toujours.

J'voulais avoir vos ressentis sur les LLM pas qu'américains d'ailleurs qui ont une formation en business law avec majeure en tax, ou qui ont tout simplement une formation tax/ international taxation.

Bonne journée à tous :)

quote

Reply to Post

Related Law Schools

San Diego, California 20 Followers 12 Discussions
New Haven, Connecticut 322 Followers 368 Discussions
Oxford, United Kingdom 792 Followers 808 Discussions
Cambridge, Massachusetts 1120 Followers 872 Discussions
Philadelphia, Pennsylvania 802 Followers 476 Discussions
New York City, New York 1995 Followers 1562 Discussions
Chicago, Illinois 561 Followers 318 Discussions
Berkeley, California 1176 Followers 565 Discussions
Ithaca, New York 495 Followers 311 Discussions
New York City, New York 1358 Followers 1003 Discussions
Stanford, California 754 Followers 386 Discussions
Washington, District of Columbia 1028 Followers 913 Discussions

Other Related Content

Summer Law Programs 2020: Legal English & US Law

News Feb 13, 2020

The LL.M. in Taxation and International Taxation

Article Oct 20, 2008

Some of the top European and US tax programs, and what they offer

“Don’t forget to look up”: Life in NYC

Blog In NYU LL.M. 2020-2021 on Sep 29, 2020