French applicants LLM 2016-2017


Nebbux
Bonjour, je n'ai pas trouvé le forum pour candidatures 2016-2017 donc je lance celui-ci.
Question: le traducteur assermenté me dit qu'il ne peut pas traduire les notes. Or certains ont fait trzduire les notes. Que vaut-il mieux faire car apparemment pas toujours bien de faire confiance à Lsac sur equivalences de notation.
Merci et rejoignez le post
Bonjour, je n'ai pas trouvé le forum pour candidatures 2016-2017 donc je lance celui-ci.
Question: le traducteur assermenté me dit qu'il ne peut pas traduire les notes. Or certains ont fait trzduire les notes. Que vaut-il mieux faire car apparemment pas toujours bien de faire confiance à Lsac sur equivalences de notation.
Merci et rejoignez le post
quote
marius555
Un traducteur assermenté n'a pas le droit de changer le texte, ni de convertir les notes françaises (ou les mentions) au format américain. En revanche, ton université peut émettre un relevé de notes avec des informations converties.

Le LSAC a des équivalences de notation un peu particulières par rapport à la France. Aux Etats-Unis, les notes sont attribuées en fonction de la réussite de la classe : 1% ont A+, 5% ont A, etc. Le LSAC ne prend pas en compte le fait qu'en France il peut ne pas y avoir de mention très bien en M1 depuis 10 ans dans certaines universités.

Un dossier avec une mention bien en M1 (à 15) est donc noté "Above Average" (et non "Superior") par le LSAC, même si l'étudiant est major de promotion.

Cela n'a pas vraiment d'incidence sur les admissions, puisque les facs US connaissent les facs françaises, et ont l'habitude des divergences de notation entre elles.
Un traducteur assermenté n'a pas le droit de changer le texte, ni de convertir les notes françaises (ou les mentions) au format américain. En revanche, ton université peut émettre un relevé de notes avec des informations converties.

Le LSAC a des équivalences de notation un peu particulières par rapport à la France. Aux Etats-Unis, les notes sont attribuées en fonction de la réussite de la classe : 1% ont A+, 5% ont A, etc. Le LSAC ne prend pas en compte le fait qu'en France il peut ne pas y avoir de mention très bien en M1 depuis 10 ans dans certaines universités.

Un dossier avec une mention bien en M1 (à 15) est donc noté "Above Average" (et non "Superior") par le LSAC, même si l'étudiant est major de promotion.

Cela n'a pas vraiment d'incidence sur les admissions, puisque les facs US connaissent les facs françaises, et ont l'habitude des divergences de notation entre elles.
quote
Nebbux
Merci!!

J'ai une autre question (sorry), pour les résultats du TOEFL quand peuvent-ils être mis sur LSAC, je veux dire combien de temps avant la deadline de candidature.
J'ai vu que les résultats étaient en ligne une semaine après le passage de l'examen mais après je suppose qu'il faut que ETS TOEFL envoie les résultats à LSAC, ça prend combien de temps? Y a t-il une parade?
En gros la question est jusqu'à quelle date peut-on passer toefl pour que les résultats soient pris en compte par la fac?
Je suppose que LSAC peut faire son authentication transcrip déjà avec notes et lettres de reco, non?
Merci!!

J'ai une autre question (sorry), pour les résultats du TOEFL quand peuvent-ils être mis sur LSAC, je veux dire combien de temps avant la deadline de candidature.
J'ai vu que les résultats étaient en ligne une semaine après le passage de l'examen mais après je suppose qu'il faut que ETS TOEFL envoie les résultats à LSAC, ça prend combien de temps? Y a t-il une parade?
En gros la question est jusqu'à quelle date peut-on passer toefl pour que les résultats soient pris en compte par la fac?
Je suppose que LSAC peut faire son authentication transcrip déjà avec notes et lettres de reco, non?
quote
Bonjour à tous ! Donc voila je suis nouvelle ici et je me lance aussi dans l'aventure LLM !

Je suis un peu bloquée au niveau du choix des universités car je ne sais pas trop ce que vaut mon dossier.

En gros, j'ai fait ma licence à Toulouse que j'ai eu avec mention bien et en faisant une année en échange en Angleterre. J'ai ensuite fait un M1 droit privé à Toulouse aussi auquel j'ai eu mention assez bien.

Cette année, je suis en M2 droit financier à Dauphine, et je suis en alternance au sein d'un cabinet d'affaires. Pour le reste de mon expérience pro, je dirais surtout 2 mois à la Société Générale en Analyste KYC et 2 mois en juriste chez un courtier en assurances.

J'ai eu 8.5/9 à l'IELTS.

Pensez-vous qu'avec mon dossier je peux prétendre à certaines grandes facs, type UPenn, Georgetown, Duke, UCLA, Stanford, Cornell, NYU, etc. ?

Quand je vois les frais de candidature, je préfère m'assurer d'avoir une petite chance avant de postuler haha

merci !!!!
Bonjour à tous ! Donc voila je suis nouvelle ici et je me lance aussi dans l'aventure LLM !

Je suis un peu bloquée au niveau du choix des universités car je ne sais pas trop ce que vaut mon dossier.

En gros, j'ai fait ma licence à Toulouse que j'ai eu avec mention bien et en faisant une année en échange en Angleterre. J'ai ensuite fait un M1 droit privé à Toulouse aussi auquel j'ai eu mention assez bien.

Cette année, je suis en M2 droit financier à Dauphine, et je suis en alternance au sein d'un cabinet d'affaires. Pour le reste de mon expérience pro, je dirais surtout 2 mois à la Société Générale en Analyste KYC et 2 mois en juriste chez un courtier en assurances.

J'ai eu 8.5/9 à l'IELTS.

Pensez-vous qu'avec mon dossier je peux prétendre à certaines grandes facs, type UPenn, Georgetown, Duke, UCLA, Stanford, Cornell, NYU, etc. ?

Quand je vois les frais de candidature, je préfère m'assurer d'avoir une petite chance avant de postuler haha

merci !!!!
quote
marius555
Bonjour,

Avec ton dossier, je candidaterais et je me dépêcherais d'envoyer tous les documents au LSAC (les deadlines de mi-décembre approchent). Tu ne peux jamais savoir avec certitude si tu seras admise ou pas, mais tu ne risques rien à candidater. Tu devrais recevoir des admissions !

En revanche, si tu veux éviter les frais, tu n'as peut-être pas besoin de faire un dossier pour Stanford puisque les différents LL.M. ont très peu de places (une vingtaine chacun) et les exigences en termes d'expérience professionnelles assez élevées (3 - 4 ans).
Bonjour,

Avec ton dossier, je candidaterais et je me dépêcherais d'envoyer tous les documents au LSAC (les deadlines de mi-décembre approchent). Tu ne peux jamais savoir avec certitude si tu seras admise ou pas, mais tu ne risques rien à candidater. Tu devrais recevoir des admissions !

En revanche, si tu veux éviter les frais, tu n'as peut-être pas besoin de faire un dossier pour Stanford puisque les différents LL.M. ont très peu de places (une vingtaine chacun) et les exigences en termes d'expérience professionnelles assez élevées (3 - 4 ans).
quote
Nebbux
any answers from universities yet?
any answers from universities yet?
quote
foody.law
Hey hey !

J'ai été prise à Georgetown et Cornell. J'attends la réponse de NYU et Columbia! Je serai refusée à Columbia mais j'espère avoir NYU.
Hey hey !

J'ai été prise à Georgetown et Cornell. J'attends la réponse de NYU et Columbia! Je serai refusée à Columbia mais j'espère avoir NYU.

quote
Lapee
Hey hey !

J'ai été prise à Georgetown et Cornell. J'attends la réponse de NYU et Columbia! Je serai refusée à Columbia mais j'espère avoir NYU.



Idem pour moi. Par contre, beaucoup de collab du cabinet (américain) dans lequel je suis en stage en ce moment m'ont conseillé de choisir Cornell même si j'étais pris à NYU.

Ils ont tous reproché le côté usine et impersonnel du programme, sans en vanter la plus-value en terme de "marque" de l'université. Ca me surprend un peu, mais je dois avouer que je comprends leur point de vue, et je doute...

Et pour tous : Cornell > Georgetown.
<blockquote>Hey hey !

J'ai été prise à Georgetown et Cornell. J'attends la réponse de NYU et Columbia! Je serai refusée à Columbia mais j'espère avoir NYU.

</blockquote>

Idem pour moi. Par contre, beaucoup de collab du cabinet (américain) dans lequel je suis en stage en ce moment m'ont conseillé de choisir Cornell même si j'étais pris à NYU.

Ils ont tous reproché le côté usine et impersonnel du programme, sans en vanter la plus-value en terme de "marque" de l'université. Ca me surprend un peu, mais je dois avouer que je comprends leur point de vue, et je doute...

Et pour tous : Cornell > Georgetown.
quote
foody.law
Arf...


Tu ne penses pas que ta spé peut aussi jouer ? Par exemple, une amie a décidé d'aller à Georgetown (il y a deux ans) car ils sont très bons en fiscal (elle était aussi acceptée à Cornell).
Etant publiciste, il serait plus logique que j'aille à Georgetown.

Je vais profiter de la job fair de l'EFB pour poser la question aux cab présents.
Arf...


Tu ne penses pas que ta spé peut aussi jouer ? Par exemple, une amie a décidé d'aller à Georgetown (il y a deux ans) car ils sont très bons en fiscal (elle était aussi acceptée à Cornell).
Etant publiciste, il serait plus logique que j'aille à Georgetown.

Je vais profiter de la job fair de l'EFB pour poser la question aux cab présents.
quote
Lapee
Arf...


Tu ne penses pas que ta spé peut aussi jouer ? Par exemple, une amie a décidé d'aller à Georgetown (il y a deux ans) car ils sont très bons en fiscal (elle était aussi acceptée à Cornell).
Etant publiciste, il serait plus logique que j'aille à Georgetown.

Je vais profiter de la job fair de l'EFB pour poser la question aux cab présents.


Le llm tax de georgetown est une exception, puisque prisé par les américains eux-mêmes.

Le reste des llm spécialisé à georgetown j'avoue que je connais pas trop, mais je trouve qu'à part si tu veux faire du tax il vaut mieux faire le llm le plus général possible. Et de ce point de vue là tous ceux qui m'en ont parlé avaient la même opinion.

On parle d'avocats en fusacq maintenant, je ne sais pas si le conseil s'applique aux publicistes...
<blockquote>Arf...


Tu ne penses pas que ta spé peut aussi jouer ? Par exemple, une amie a décidé d'aller à Georgetown (il y a deux ans) car ils sont très bons en fiscal (elle était aussi acceptée à Cornell).
Etant publiciste, il serait plus logique que j'aille à Georgetown.

Je vais profiter de la job fair de l'EFB pour poser la question aux cab présents. </blockquote>

Le llm tax de georgetown est une exception, puisque prisé par les américains eux-mêmes.

Le reste des llm spécialisé à georgetown j'avoue que je connais pas trop, mais je trouve qu'à part si tu veux faire du tax il vaut mieux faire le llm le plus général possible. Et de ce point de vue là tous ceux qui m'en ont parlé avaient la même opinion.

On parle d'avocats en fusacq maintenant, je ne sais pas si le conseil s'applique aux publicistes...
quote
marius555
@Lapee

beaucoup de collab du cabinet (américain) dans lequel je suis en stage en ce moment m'ont conseillé de choisir Cornell même si j'étais pris à NYU.

Ils ont tous reproché le côté usine et impersonnel du programme, sans en vanter la plus-value en terme de "marque" de l'université. Ca me surprend un peu, mais je dois avouer que je comprends leur point de vue, et je doute..


Vous allez entendre énormément de commentaires sur les LLM avant de partir aux US. Attention dailleurs aux interlocuteurs, entre ceux qui nont pas été admis dans telle ou telle fac à lépoque, ou ceux qui nont pas fait de LLM et véhiculent des rumeurs.

Pour être passé par là, cest difficile de faire le tri, et vous ne saurez si votre choix était le bon quau cours du LLM.

Perso, jétais admis à NYU, Cornell, Berkeley, UPenn et Chicago. Jai choisi NYU après avoir hésité avec Chicago et UPenn (les deux offraient un petit scholarship). Je nai pas hésité une seconde avec Cornell. On est en février, et je suis désormais sûr que mon choix était le bon.

Comme toi lapee, je métais orienté vers du M&A / Capital Markets.

Daprès moi, les critères que tu devrais considérer pour faire ton choix sont les suivants :

1. Opportunités professionnelles
Quand on lit les commentaires sur ce forum, ou des témoignages de LLM, on se réjouit en se disant que la job fair (CLS ou NYU) sera une super occasion de trouver un job justement. La réalité est un peu plus complexe.
Dabord, les grands cabinets anglo-saxons présents à Paris recrutent des LLM bien avant la job fair. Ils organisent leurs propres événements de recrutement dans leurs bureaux de New York et nenvoient pas des invitations à lensemble des universités du T14. Les français dHarvard, CLS et NYU sont systématiquement invités par tous les cabinets. Par exemple, mes camarades de promo à Cornell nont été invités quà un seul événement (et ont dû payer eux-mêmes hôtel et transport pour venir), un pote à Chicago na reçu aucune invitation (pourtant la fac est très bien classée). Les cabinets organisant ces événements pré-job fairs font leurs offres en novembre / décembre, et ne participent plus ensuite à la job fair de janvier. Cest un point important, puisquils sont les seuls à proposer de rester aux US.
Ensuite, les jobs fairs ne sont pas le rêve du recrutement. Le concept est le suivant : envoi des CV via le site vers novembre, les cabinets proposent ensuite des entretiens qui auront lieu fin janvier. Pour la job fair de NYU, les français (en particulier en corporate) ne sont pas égaux : ceux de NYU ont plus de dix entretiens en général, mais ça tombe vite à 5/6 pour ceux de Cornell (en tout cas ceux que je connais). Daprès le service Carreers de NYU, sur les 27 facs présentes à la job fair, NYU obtient entre 25 et 30% des entretiens tous les ans.
Si tu veux une collab (ou au pire un stage final) en sortant de LLM, ce sont des éléments à prendre en considération.

2. Sélection
La sélection est lune des raisons qui expliquent les inégalités entre facs aux événements pré-job fairs et aux job fairs elles-mêmes.
Tous les français de NYU ont été admis à Berkeley, Cornell, et généralement Upenn. On est même deux à avoir candidaté à Cornell en février et à avoir été admis malgré les rolling admissions qui couraient depuis octobre. Le niveau de la sélection nest tout simplement pas le même.
Évidemment, si le LLM est dabord pour toi une expérience personnelle, avant dêtre utile pour trouver une collab, la sélection nest pas nécessairement un critère. Dans ce cas, Berkeley est probablement un bon compromis.

3. Réseau
Quel que soit le LLM, tu rencontreras des gens de partout, et ton réseau pro sera forcément agrandi.
Pour te faire une idée du réseau de la fac en France, LinkedIn est un très bon outil. Là encore, tu constateras de plus ou moins grandes différences entre les universités sagissant du nombre dalumni dans de gros cabinets parisiens. Les sites des cabinets permettent aussi de te faire une idée (mais ils ne sont pas tous précis).
Lan dernier, NYU a organisé une réception pour les récents admis et les alumnis dans un cabinet américain voisin de la place de la Concorde, il était facile de se faire une idée ils referont peut-être ça cette année.

4. Moyens dédiés aux LLM
Il y a une très grande disparité entre les universités pour les moyens alloués aux LLM. Dans certaines, une ou deux personnes s'occupent de l'administration pour les LLM et des opportunités pro, dans d'autres LLM et JD sont traités par la même administration, enfin d'autres encore ont des services entiers dédiés aux LLM (j'en connais deux : CLS et NYU). C'est à mon sens un point à prendre en compte, puisqu'un LLM et un JD ne sont pas du tout dans la même situation - évidemment administrative - mais surtout pour les recrutements. Mieux vaut une fac qui revoit individuellement chaque CV, des entretiens blancs pour préparer un entretien spécifique et des entretiens avec des alumnis en cabinet pour préparer la job fair.
@Lapee

<blockquote> beaucoup de collab du cabinet (américain) dans lequel je suis en stage en ce moment m'ont conseillé de choisir Cornell même si j'étais pris à NYU.

Ils ont tous reproché le côté usine et impersonnel du programme, sans en vanter la plus-value en terme de "marque" de l'université. Ca me surprend un peu, mais je dois avouer que je comprends leur point de vue, et je doute..</blockquote>

Vous allez entendre énormément de commentaires sur les LLM avant de partir aux US. Attention d’ailleurs aux interlocuteurs, entre ceux qui n’ont pas été admis dans telle ou telle fac à l’époque, ou ceux qui n’ont pas fait de LLM et véhiculent des rumeurs.

Pour être passé par là, c’est difficile de faire le tri, et vous ne saurez si votre choix était le bon qu’au cours du LLM.

Perso, j’étais admis à NYU, Cornell, Berkeley, UPenn et Chicago. J’ai choisi NYU après avoir hésité avec Chicago et UPenn (les deux offraient un petit scholarship). Je n’ai pas hésité une seconde avec Cornell. On est en février, et je suis désormais sûr que mon choix était le bon.

Comme toi lapee, je m’étais orienté vers du M&A / Capital Markets.

D’après moi, les critères que tu devrais considérer pour faire ton choix sont les suivants :

1. Opportunités professionnelles
Quand on lit les commentaires sur ce forum, ou des témoignages de LLM, on se réjouit en se disant que la job fair (CLS ou NYU) sera une super occasion de trouver un job justement. La réalité est un peu plus complexe.
D’abord, les grands cabinets anglo-saxons présents à Paris recrutent des LLM bien avant la job fair. Ils organisent leurs propres événements de recrutement dans leurs bureaux de New York et n’envoient pas des invitations à l’ensemble des universités du T14. Les français d’Harvard, CLS et NYU sont systématiquement invités par tous les cabinets. Par exemple, mes camarades de promo à Cornell n’ont été invités qu’à un seul événement (et ont dû payer eux-mêmes hôtel et transport pour venir), un pote à Chicago n’a reçu aucune invitation (pourtant la fac est très bien classée). Les cabinets organisant ces événements pré-job fairs font leurs offres en novembre / décembre, et ne participent plus ensuite à la job fair de janvier. C’est un point important, puisqu’ils sont les seuls à proposer de rester aux US.
Ensuite, les jobs fairs ne sont pas le rêve du recrutement. Le concept est le suivant : envoi des CV via le site vers novembre, les cabinets proposent ensuite des entretiens qui auront lieu fin janvier. Pour la job fair de NYU, les français (en particulier en corporate) ne sont pas égaux : ceux de NYU ont plus de dix entretiens en général, mais ça tombe vite à 5/6 pour ceux de Cornell (en tout cas ceux que je connais). D’après le service Carreers de NYU, sur les 27 facs présentes à la job fair, NYU obtient entre 25 et 30% des entretiens tous les ans.
Si tu veux une collab (ou au pire un stage final) en sortant de LLM, ce sont des éléments à prendre en considération.

2. Sélection
La sélection est l’une des raisons qui expliquent les inégalités entre facs aux événements pré-job fairs et aux job fairs elles-mêmes.
Tous les français de NYU ont été admis à Berkeley, Cornell, et généralement Upenn. On est même deux à avoir candidaté à Cornell en février et à avoir été admis malgré les rolling admissions qui couraient depuis octobre. Le niveau de la sélection n’est tout simplement pas le même.
Évidemment, si le LLM est d’abord pour toi une expérience personnelle, avant d’être utile pour trouver une collab, la sélection n’est pas nécessairement un critère. Dans ce cas, Berkeley est probablement un bon compromis.

3. Réseau
Quel que soit le LLM, tu rencontreras des gens de partout, et ton réseau pro sera forcément agrandi.
Pour te faire une idée du réseau de la fac en France, LinkedIn est un très bon outil. Là encore, tu constateras de plus ou moins grandes différences entre les universités s’agissant du nombre d’alumni dans de gros cabinets parisiens. Les sites des cabinets permettent aussi de te faire une idée (mais ils ne sont pas tous précis).
L’an dernier, NYU a organisé une réception pour les récents admis et les alumnis dans un cabinet américain voisin de la place de la Concorde, il était facile de se faire une idée – ils referont peut-être ça cette année.

4. Moyens dédiés aux LLM
Il y a une très grande disparité entre les universités pour les moyens alloués aux LLM. Dans certaines, une ou deux personnes s'occupent de l'administration pour les LLM et des opportunités pro, dans d'autres LLM et JD sont traités par la même administration, enfin d'autres encore ont des services entiers dédiés aux LLM (j'en connais deux : CLS et NYU). C'est à mon sens un point à prendre en compte, puisqu'un LLM et un JD ne sont pas du tout dans la même situation - évidemment administrative - mais surtout pour les recrutements. Mieux vaut une fac qui revoit individuellement chaque CV, des entretiens blancs pour préparer un entretien spécifique et des entretiens avec des alumnis en cabinet pour préparer la job fair.
quote
Nebbux
J'ai été prise à Georgetown et Cornell. J'attends la réponse de NYU et Columbia! Je serai refusée à Columbia mais j'espère avoir NYU.

Bravo !!!!
Pas evident de choisir...


J'ai été prise à Georgetown et Cornell. J'attends la réponse de NYU et Columbia! Je serai refusée à Columbia mais j'espère avoir NYU.

Bravo !!!!
Pas evident de choisir...
quote
Nebbux


J'ai été prise à Georgetown et Cornell. J'attends la réponse de NYU et Columbia! Je serai refusée à Columbia mais j'espère avoir NYU.

Bravo !!!!
Pas evident de choisir...
T'avais fait une early application ou regular?
<blockquote>

J'ai été prise à Georgetown et Cornell. J'attends la réponse de NYU et Columbia! Je serai refusée à Columbia mais j'espère avoir NYU.

Bravo !!!!
Pas evident de choisir...
T'avais fait une early application ou regular?
quote
foody.law
Regular!

Si je ne suis prise ni à NYU ni Columbia, j'irai à Georgetown !

Le choix sera plus compliqué si j'ai une fac de NY...
Regular!

Si je ne suis prise ni à NYU ni Columbia, j'irai à Georgetown !

Le choix sera plus compliqué si j'ai une fac de NY...
quote
foody.law
Btw, merci Marius pour ton message !
Btw, merci Marius pour ton message !
quote
Nebbux
Regular!

Si je ne suis prise ni à NYU ni Columbia, j'irai à Georgetown !

Le choix sera plus compliqué si j'ai une fac de NY...

Certains disent que NYU c'est un peu "usine"

Tu as candidaté qd?
<blockquote>Regular!

Si je ne suis prise ni à NYU ni Columbia, j'irai à Georgetown !

Le choix sera plus compliqué si j'ai une fac de NY...

Certains disent que NYU c'est un peu "usine"

Tu as candidaté qd?
quote
Nebbux
Regular!

Si je ne suis prise ni à NYU ni Columbia, j'irai à Georgetown !

Le choix sera plus compliqué si j'ai une fac de NY...

Certains disent que NYU c'est un peu "usine"

Tu as candidaté qd?

En meme temps NYU a pleins d'autres avantages. Pas evident...
<blockquote><blockquote>Regular!

Si je ne suis prise ni à NYU ni Columbia, j'irai à Georgetown !

Le choix sera plus compliqué si j'ai une fac de NY...

Certains disent que NYU c'est un peu "usine"

Tu as candidaté qd?

En meme temps NYU a pleins d'autres avantages. Pas evident...
quote
foody.law
J'ai candidaté vers le 10 décembre. Pour les 4 facs.
J'ai candidaté vers le 10 décembre. Pour les 4 facs.
quote
afronita
Bonjour,
J'ai ete admise a Upenn.
J'attends impatiemment des nouvelles d'Harvard, Stanford, Columbia et Yale. Meme si je crois comprendre que pour Yale c'est un peu mort dans la mesure ou ils ont commence a annoncer les admissions par telephone en debut de semaine.
Vous en etes ou?
Bonjour,
J'ai ete admise a Upenn.
J'attends impatiemment des nouvelles d'Harvard, Stanford, Columbia et Yale. Meme si je crois comprendre que pour Yale c'est un peu mort dans la mesure ou ils ont commence a annoncer les admissions par telephone en debut de semaine.
Vous en etes ou?
quote
foody.law
Hello !

J'attends la réponse de NYU et CLS.
J'ai eu Gtown avec une bourse de 10 mille et Cornell.

Je ne serai pas prise à CLS mais j'espère avoir NYU.

Courage pour l'attente (même si ca devient interminable).
Hello !

J'attends la réponse de NYU et CLS.
J'ai eu Gtown avec une bourse de 10 mille et Cornell.

Je ne serai pas prise à CLS mais j'espère avoir NYU.

Courage pour l'attente (même si ca devient interminable).
quote

Reply to Post

Related Law Schools

Stanford, California 630 Followers 376 Discussions